Faits divers

Grand show BISSA -Gourounsi au CP2 de Ouaga

Grand show BISSA -Gourounsi au CP2 de Ouaga
On se donne rendez-vous le 15 août dans le 6 mettre de maquis CP2 à Ouaga pour un show graaaave entre les BISSA et les petits Gourounsi. On va les écraser.
Merci à:
- l'Honorable Député Joël AOUE,
- Monsieur Jean Bedhel GOUBA, Directeur de l'énergie électrique conventionnelle à la SONABEL
- Monsieur Gnayere YABRE, Directeur des Établissements SAYAGO
- Monsieur Samuel YARA.
Pour avoir accepté de nous accompagner.
Merci également aux artistes kezi , awetou, Lenga Thérèse, Alice Aditoua qui seront présents.
Pour l'indication du lieu, appelez au 78 32 23 15 ou 70 11 17 12

Deux filles, un corps, le dilemme d'Ibrahima

Deux filles,un corps, le dilemme d'Ibrahima

Marieme et Ndeye, des jumelles siamoises, amenées du Sénégal au Royaume-Uni alors qu'elles étaient bébés pour des soins, ont défié toutes les attentes en vivant jusqu'à l'âge de trois ans. Mais les médecins déclarent que Marieme, dont le cœur est plus faible, mourra s'ils procèdent à une opération pour les séparer. Mais il est probable qu'elle mourra même sans opération - et sa sœur Ndeye, plus forte, mourra avec elle. La vie d'une jumelle devrait-elle être sacrifiée pour que l'autre puisse vivre? Finalement, leur père, Ibrahima, a décidé de ne pas autoriser l’opération - et de laisser la survie des enfants au destin. Les enfants sont toujours en vie et vivent au Pays de Galles avec Ibrahima. Elles viennent même de commencer leur crèche.

BURKINA FASO: Accident de circulation dans la région de hauts-bassins

Ce jeudi 08 Août 2019,aux environs de 6h42mn dans le village de Wolsama sur RN1 à 30 km de Bobo-Dioulasso. Un camion remorque transportant du bétail et une dizaine de personnes a fait sortie de route et s'est renversé sur le bas côté. Bilan : 02 pertes en vie humaines ,environ 160 béliers y ont également péri.

Burkina: le décès des onze personnes dans les locaux de la police, "conséquence d’une négligence" ?

Si les premiers résultats de l’enquête diligentée par les autorités burkinabè pour élucider les décès de onze personnes dans les locaux de l’Unité antidrogue à Ouagadougou ne sont pas encore connus, les autorités ont d’ores et déjà pris plusieurs mesures conservatoires. Une source proche du dossier évoque pour sa part "la conséquence d’une négligence et d’irresponsabilités". 

Alors que la mort de onze personnes détenues dans les locaux de l’Unité antidrogue de la police nationale à Ouagadougou suscite une vague d’incompréhension, voire d’indignation, au sein de l’opinion et qu’une enquête a été ouverte dans la foulée par la procureure Maiza Sérémé pour déterminer les causes de ces décès une source proche de l’enquête a affirmé à Jeune Afrique, sous couvert de l’anonymat, que « ce drame est la conséquence d’une négligence et d’une irresponsabilité ».

Unité Anti-Drogue: Des instructions "fermes" données pour élucider le mystère des onze morts (Premier ministre)

Dans un message posté sur sa page Facebook, le Premier ministre Christophe Dabiré a réagi à la mort, dans la nuit du 14 au 15 juillet 2019 de 11 personnes gardées à vue dans les locaux de l’unité Anti-Drogue (UAD) à Ouagadougou. « Des instructions fermes ont été données pour élucider cette tragédie inacceptable et administrer des sanctions », a dit le PM laissant croire qu’une faute délibérée serait à l’origine de ces morts dont, jusqu’à présent le gouvernent et la justice donnent très peu de détails.
A l’heure actuelle, on ne sait pas combien de détenus étaient dans les locaux en question et s’il y a eu des survivants. Un communiqué de la police nationale lundi soir évoquait vaguement que ces individus avaient été mis en garde à vue « en fin de semaine dernière » sans donner le jour exact.
Lundi soir on se demandait toujours s’ils avaient été interpellés en lien avec la même infraction et interpellés au même moment. Dans un communiqué plus tôt dans la journée lundi, la procureur du Faso, Maiza Sereme n’avait, elle aussi, pu apporter plus de précisions, parlant simplement de « onze personnes décédées ».

À propos de Africa SongTV

AFRICA SONGTV nous sommes un jeune site et chaîne de diffusion sur le net dans le but de valoriser la musique et la culture africaine partout dans le monde. Nous sommes basés en Espagne. Merci de bien vouloir nous revenir. Vive la culture africaine !

AFRICA SONGTV AU COEUR DE LA CULTURE AFRICAINE

logo

izmir escort izmir escort ankara escort ankara escort altyazılı porno travesti porno rus porno

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...