Attaque du poste de contrôle de la police de Boromo (boucle du Mouhoun)

Un assaillant abattu avec en sa possession 3 kalachnikovs, plus de 300 munitions, 3 tenues militaires (terre du Burkina) et divers objets
Des chargeurs garnis de munitions, une paire de rangers et une moto APSONIC abandonnés par ses complices qui ont pris la fuite (communiqué police)
Dans un communiqué publié samedi, la police confirme que ses éléments en faction au niveau du poste de contrôle de police de Boromo(région de la boucle du Mouhoun) ont abattu un assaillant qui faisait partie d’individus « suspects » qui ont ouvert le feu sur ledit poste alors qu’ils avaient été interpellés pour vérification d’identité.

"L’assaillant abattu a voulu se soustraire du contrôle en tentant de prendre la fuite et les autres qui étaient en retrait ont ouvert le feu sur le Poste. Il (l’assaillant abattu) avait en sa possession 3 kalachnikovs, plus de 300 munitions, 3 tenues militaires (terre du Burkina) et divers objets", précise le communiqué.
Toujours selon le communiqué, une opération de ratissage enclenchée pour retrouver les autres fugitifs a permis de découvrir plusieurs chargeurs garnis de munitions, une paire de rangers et une moto APSONIC abandonnés par ceux-ci.

Sources: Radio Oméga

G5 Sahel et Barkhane : "On va droit dans le mur et je crains un scénario à la Centraficaine" (Gal Bruno Clément-Bollé)

Se prononçant sur le dispositif sécuritaire de lutte contre le terrorisme dans le Sahel, le général français Clément-Bollée a estimé qu’il faut « absolument » changer de fusil d’épaule.
Selon cet officier français à la retraite, le G5 Sahel et Barkhane, considérés comme les fers-de-lance de cette guerre vont droit dans le mur.
« Je trouve que le bilan est de plus en plus lourd et surtout j’ai le sentiment qu’avec les solutions que nous proposons, tant au niveau de la communauté internationale qu’à celui des acteurs locaux, nous allons dans le mur. Et on peut imaginer d’arriver à des choses qui pourraient être effroyables », a-t-il indiqué.
Le général Bruno Clément-Bollé qui est également consultant international en matière de sécurité dit craindre un scénario à la Centrafricaine avec des seigneurs de guerre locaux qui se sont arrogés des fiefs dans lesquels ils règnent en maitre.
« Moi, je vois une situation un peu à la centrafricaine avec des seigneurs de guerre locaux qui se sont arrogés des fiefs dans lesquels ils règnent en maitre. Ce que j’observe de pire ce sont les affrontements inter-communautaires qui commencent à se multiplier », a-t-il ajouté.
« Quand je vois la perception que les populations locales ont maintenant des forces étrangères des acteurs étrangers qui sont là venus pour les aider, c’est assez effrayant », souligne le général Bollé.
Interview accordée à RFI

À propos de Africa SongTV

AFRICA SONGTV nous sommes un jeune site et chaîne de diffusion sur le net dans le but de valoriser la musique et la culture africaine partout dans le monde. Nous sommes basés en Espagne. Merci de bien vouloir nous revenir. Vive la culture africaine !

AFRICA SONGTV AU COEUR DE LA CULTURE AFRICAINE

logo